Comment preparer son enfant à être entrepreneur ?

Comment preparer son enfant à être entrepreneur ?

Pour inculquer les valeurs de l’entrepreneuriat, il faut s’y prendre dès le plus jeune âge. Dans cette infographie, deux entrepreneurs donnent leurs recettes.
Les valeurs de l’entrepreneur sont-elles transmissibles dès le plus jeune âge ? S’il est facile de donner envie aux enfants de devenir pompier, médecin ou hôtesse de l’air, le métier d’entrepreneur reste quant à lui assez abstrait dans leur imaginaire. A moins que les parents mettent directement les enfants dans la position d’un entrepreneur.
Pour maximiser les chances de faire de sa progéniture un remarquable entrepreneur dans les 20 ou 30 prochaines années, les auteurs de l’infographie Adam et Matthew Toron ont rassemblé 5 techniques imparables.

1 Donner aux enfants un espace de brainstorming

Les enfants rêvent. Les frontières n’existent pas. Enfin, jusqu’à ce que les parents arrivent et mettent des petites barrières mentales. Pour les auteurs, les enfants doivent disposer d’un espace de création infinie. Rien ne doit retenir leur rêves.

2 Leur apprendre à se fixer des objectifs

Après avoir rêvé le monde, vient le temps de sa réalisation. Et pour cela, il faut y aller par étape. Pour les deux auteurs de l’infographie, les parents doivent les aider à formaliser leurs aspirations. A l’aide d’une tablette tactile ou d’une feuille blanche, les petites têtes blondes vont mesurer naturellement le degré de faisabilité du projet en question.

3 Leur apprendre la ténacité

Comme tous les enfants, un kidpreneur a besoin d’être encouragé dans ses succès, comme dans ses échecs. Dans ce cas précis, l’enfant doit comprendre que l’erreur lui permet de trouver une nouvelle solution. S’il intègre le système, il réfléchit alors comme un entrepreneur.

4 Formaliser un business plan

Le mot de business plan n’est pas indispensable. L’important est qu’il ou elle comprenne que, pour réaliser de grandes choses, il faut parfois les imaginer à moyen terme et long terme. Les plan est donc nécessaire.

5 Investir sur eux

Ne pas confondre investir et donner de l’argent. L’apprenti entrepreneur doit comprendre que l’argent prêté sert à créer quelque chose.
Pourquoi ne pas les rémunérer alors pour la réalisation de menus travaux au sein de la maison ? Ce n’est plus une relation de parents à enfants, mais bien de commerçants à clients. Attention cependant de ne pas être trop exigeant. En tout cas pas dans l’immédiat.
Gardez à l’esprit la notion de jeu. Si le petit garçon ou la petite fille associe ces valeurs d’entrepreneurs au plaisir, alors c’est gagné ! D’une manière ou d’une autre, il a de grande chances de devenir entrepreneur de sa vie future.

6 Montrez-leur qu’il est important d’apprendre de leurs erreurs

Encouragez vos enfants à apprendre de leurs erreurs et vivre de leurs propres expériences, tout en les guidant. Acceptez le fait que vos enfants ne suivront pas à 100% les conseils que vous leurs donnerez. Aidez-les aussi à voir et à comprendre les apprentissages qu’ils font des actions qu’ils posent. Ne les blâmez pas, car ils finiront par vous les partager. En ce qui me concerne, cela m’a pris près de quatre ans avant de comprendre certains conseils que m’ont donnés mes parents. Je suis consciente que cela n’a pas été facile pour eux de me voir faire plusieurs erreurs, mais ils savent aujourd’hui que je suis plus forte et que je n’ai pas l’intention de les reproduire.

7 Félicitez-les lorsqu’ils font des bons coups

Vos enfants font peut-être plusieurs erreurs mais prenez toutefois l’habitude de les féliciter quand ils font des bons coups. C’est encourageant pour eux et ils continueront à en faire s’ils voient que cela est apprécié. Iis prendront confiance en eux et reconnaîtront leurs plus grandes forces.

8 Aidez les à fixer des objectifs réalistes

Vos enfants vous témoigneront régulièrement leurs plus grands rêves. Si l’un d’entre eux revient souvent, prenez le temps d’échanger avec eux sur le sujet. Déterminez ensemble des objectifs réalistes à atteindre. Montrez-leur qu’il est préférable de progresser petit pas par petit pas que de vouloir tout avoir tout de suite.

9 Laissez-les exprimer leur créativité

Invitez vos enfants à utiliser leur créativité lorsque vous faites des activités. Donnez leur une occasion d’ajouter leur touche personnelle à chaque projet. Cela leur permettra non seulement de développer différentes compétences mais les encouragera grandement dans la poursuite de leur projet, éveillera leur curiosité et même fera naître certaines passions.

10 Impliquez-les dans des causes sociales

Invitez et encouragez vos enfants à s’impliquer dans des causes sociales près de chez vous afin de leur permettre de développer un sentiment de contribution ou d’aide auprès d’une communauté ou de la société.

11 Parlez régulièrement de votre parcours d’entrepreneur

Si vous êtes entrepreneur, parlez régulièrement de votre parcours à vos enfants. Racontez-leur des histoires ou des faits cocasses qu’ils pourront se rappeler plus tard. Invitez-les dans vos bureaux et permettez-leur de découvrir l’ambiance dans lequel vous êtes chaque jour. En ce qui me concerne, mon père m’invitait régulièrement dans son commerce. Il me confiait également des petits mandats. Je prenais plaisir à l’aider, à accueillir ses clients et à jouer avec ses papiers. J’aimais le voir aller.

12 Croyez en eux et faites-leur confiance

Si votre enfant vous partage une passion pour un domaine d’activité, encouragez-le continuellement à penser de façon positive et d’aller vers leur passion plutôt que de les contraindre à aller vers la stabilité d’emploi ou un métier payant qu’ils n’aimeront pas. Transmettez-leur le sentiment que vous croyez en eux et en leurs habiletés. Pour ma part, mes parents ont très bien joué leur rôle à ce niveau. Cela m’a beaucoup touchée. Combien de personnes ai-je vues dont les parents les forçaient à étudier dans un domaine spécifique?..

13 Prenez part à leur vie…

Intéressez-vous à ce que font vos enfants comme activité et à leur apprentissage. Proposez de participer à certaines de leurs activités. Invitez-les à vous parler de leurs idées et champs d’intérêt. Cela leur permettra, entre autres, de briser le sentiment de solitude lorsqu’ils font des projets qui les passionnent. Pour ma part, mes parents se sont toujours intéressés aux activités que je faisais à l’école. Je me rappelle que mon père s’impliquait dans certaines de mes présentations orales où il m’aidait à confectionner le matériel que j’apportais en plus de m’aider à répéter. Aujourd’hui, je ne me gêne pas pour dire que j’ai gardé cette habitude de les consulter. Même s’ils ne comprennent pas mon secteur d’activité, ils me connaissent et savent trouver les bons mots pour me ramener à l’essentiel.

Et vous, que faites-vous pour sensibiliser vos enfants à l’entrepreneuriat ?



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *